Vous êtes ici : Accueil Spécialités Pédiatrie néonatale

Pédiatrie néonatale

Au sein de la maternité interviennent les pédiatres, médecins spécialisés dans la prise en charge des nouveau-nés. Ils s’occupent des bébés présents à la clinique ou dans le service de néonatologie.

La pédiatrie en salle de naissance

La plus grande vigilance est apportée à la santé et à la sécurité de votre enfant.
Les pédiatres interviennent 24h/24h en salle de naissance, sur appel de l’équipe obstétricale, pour prendre en charge votre enfant, lorsque l’enfant à naître risque de présenter des difficultés à s’adapter à la vie extra utérine. Ils peuvent ainsi être appelés avant ou après la naissance en fonction de l’histoire de la grossesse ou des circonstances de l’accouchement, pour une prise en charge ou un avis.

MRO_8610La  collaboration entre gynécologues, pédiatres et anesthésistes peut commencer bien avant la naissance, lors de réunion de travail, si une prise en charge spécifique de la mère ou de l’enfant doit être envisagée. A chaque étape de la prise en charge, vous êtes informés des soins prodigués à votre enfant.

Si vous le souhaitez, dès la naissance, après accord de la sage femme, votre bébé sera installé contre vous en peau à peau, sur votre poitrine ou votre ventre.
Cette pratique favorise la rencontre et est bénéfique pour le bébé car cela lui permet de lui apporter chaleur, confort et sécurité ; cette installation favorise aussi la première tétée si vous envisagez de nourrir votre enfant au sein.

 

La pédiatrie en suite de couches

Après la naissance, une nouvelle vie débute, une relation s’installe entre vous et votre enfant.

L’équipe, composée de sage femmes, puéricultrices et auxiliaires de puériculture vous accompagne au quotidien dans les soins de votre enfant et vous aide à reconnaître ses besoins et ses compétences.

Au cours de votre séjour, votre enfant sera examiné par un pédiatre, le lendemain de sa naissance puis avant votre sortie de maternité (à partir du troisième jour de vie) et chaque fois que cela est nécessaire. Ces moments sont  importants  car ils vous permettent d’échanger autour de votre enfant et d’être informés des soins et tests de dépistage effectués en maternité.

Si cela s’avère nécessaire, une surveillance peut être mise en place comme par exemple une mesure du taux de sucre dans le sang, la recherche d’une infection, ou l’évaluation d’une jaunisse

L’alimentation de votre enfant est un choix personnel. Quel qu’il soit, vous serez accompagnés et soutenus dans votre projet. Des ateliers allaitement, massage, portage sont organisés régulièrement à la clinique, souvent sur inscription. N’hésitez pas à y participer et à en parler au personnel pendant votre séjour.

Vous pouvez consulter le site www.reseau-naissance.fr pour recueillir de nombreux conseils sur l’allaitement, l’alimentation du bébé au biberon, …

Un livret sur les ateliers d’allaitement a été conçu par les équipes de la Maison de la naissance. Vous pouvez le lire en cliquant ICI.

recadre MRO_8579Afin de profiter pleinement de tous ces instants avec votre enfant, il est important que votre repos et le rythme de votre enfant soit respecté. Il est important d’anticiper une organisation des visites de vos familles et amis. Pour le bien être de votre bébé, il est indispensable de refuser toute visite de personnes malades.

Votre sortie sera fonction de vos souhaits, en accord avec l’équipe obstétricale et pédiatrique. Elle a lieu en moyenne vers le 4ème jour pour un accouchement par voie basse et le 6ème jour pour un accouchement par césarienne. Si vous envisagez une sortie précoce, vous devrez prendre contact avec votre médecin traitant pour faire réaliser un deuxième examen dans les 8 premiers jours.

 

La néonatalogie

Ouvert aux parents 24h/24, le service de néonatologie de la Clinique Jules Verne peut recevoir 6 bébés.

Ces derniers sont accueillis suivants certains critères :

  • quand ils nécessitent un traitement ou une surveillance particuliers et que ceux-ci ne peuvent pas être faits en maternité,
  • quand ils naissent avant le terme (34 et 36 SA) et/ou avec un petit poids de naissance.

Ce recrutement correspond à un niveau particulier de qualification (type 2A).

Ce service de néonatalogie appartient au maillage régional du réseau Grandir Ensemble. De ce fait, les contacts avec les autres services de néonatologie de la région sont facilités.

La prise en charge des bébés est assurée par des médecins pédiatres. Ces derniers sont disponibles 24h/24 (astreinte opérationnelle). Ils sont épaulés par une équipe de professionnels paramédicaux (infirmières puéricultrices, auxiliaires de puériculture) présents en permanence dans l’unité.

Vous pouvez consulter le livret de séjour en néonatalogie.

Dès que possible nous favorisons le rapprochement mère-enfant lorsque le bébé est hospitalisé en néonatologie. Tout au long du séjour, l’accompagnement sera réalisé en étroite collaboration avec le personnel de la maternité.

Les parents sont encouragés à participer aux soins de leurs bébés (bains, changes, prise des traitements…).

Chaque fois que possible et si les parents le souhaitent, tout est mis en œuvre pour favoriser l’allaitement maternel.

Toute l’équipe de néonatologie sera à votre disposition pour que le séjour de votre bébé se passe dans les meilleures conditions possibles.

Une nouvelle unité de néonatologie depuis août 2016

DSC_3437 retouche210dpiDans le cadre des travaux d’extension de la clinique et de la restructuration, le service de néonatologie a pu être déplacé dans un nouvel espace afin de répondre davantage aux attentes des parents, d’améliorer la sécurité de la prise en charge et le soutien à la parentalité.

Ce service était structuré jusqu’alors autour d’un espace commun, ouvert 24 h/24 aux parents. Les équipes ont perçu, au fil du temps, les limites de cette configuration notamment le manque de confidentialité et d’intimité.L’unité s’étend désormais sur plus de 200 m2 et elle se compose de 6 chambres individuelles (dont 3 peuvent accueillir des jumeaux) regroupées autour d’un accueil central. La grande nouveauté de cette néonatologie est probablement sa configuration non plus en box mais en chambre. Chaque nouveau-né a aujourd’hui un environnement plus spacieux et plus confortable, véritable petit nid plus intime, favorisant la relation parents-enfant malgré cette prise en charge médicalisée. Chaque chambre est équipée d’un espace bain permettant a participation des parents, comme dans toutes les chambres de maternité.

La sérénité et le calme de cette nouvelle installation permet davantage de respect des bébés dans leurs soins et dans leurs rythmes.Les médecins pédiatres peuvent également communiquer avec plus de confidentialité avec les parents, respectant ainsi les droits des patients.

>>> Lisez les articles publiés sur ce sujet : Article Presse Océan et Article presseocean.fr

Les soins de type 2A : lits de néonatalogie et unités kangourous

Les objectifs spécifiques des soins de type 2A sont (en plus des objectifs des type 1) :

  • maintenir de façon continue les nouveau-nés en couveuse ou en lit chauffant avec une surveillance de leur température
  • de surveiller les contrôles de glycémie 24 heures sur 24
  • de poser une sonde de nutrition entérale
  • de perfuser par voie périphérique
  • d’administrer des médicaments par voie orale ou parentérale (traitement anti-reflux, antibiotiques…)
  • d’obtenir en urgence et 24 heures sur 24 des examens simples tels que glycémie, calcémie, radio de thorax…

Les objectifs plus spécifiques des unités-kangourous sont de maintenir la proximité mère-enfant avec l’hospitalisation conjointe du nouveau-né et de sa mère (dans la limite de 12 jours, qui peuvent être prolongés au-delà après accord avec les organismes d’assurance sociale).

Ressources nécessaires aux soins de type 2A :

  • Lits : 2-3 lits / 1000 naissances du bassin de population. Pas moins de 6 lits (dérogation à 4 lits)
  • Personnels :
    • Puéricultrices avec une référence réglementaire de 1 pour 6 lits et par équipe
    • Auxiliaires de puériculture : le RSN recommande 1 AP pour 6 lits
    • Pédiatres qui doivent être disponibles 24 h / 24 et 7 jours / 7 en astreint
  • Matériels nécessaires et examens possibles :
    • le maintien de l’équilibre thermique en incubateur fermé ou ouvert
    • l’aspiration et la ventilation manuelle au masque (1 dispositif / lit)
    • l’administration de l’air et de l’oxygène à usage médical (1 dispositif / lit)
    • la pose de KTVO
    • la perfusion automatisée
    • la photothérapie
    • la surveillance de l’hémodynamique (1 dispositif / lit)
    • l’alimentation continue de suppléance
    • la surveillance continue de l’activité cardiorespiratoire (1 dispositif / lit)
    • l’oxygénothérapie et au contrôle de la teneur en oxygène du mélange gazeux administré
    • un appareil de ventilation à partager éventuellement avec la salle de naissance
    • les dispositifs CPAP ne sont pas obligatoires en type 2A (1 dispositif pour la néonatologie)
    • le surfactant pour les centres éloignés
    • le contrôle continu de la saturation en oxygène (1 dispositif / lit)
    • prélèvement pour les examens bactériologiques, hématologiques et biochimiques

-  les examens biologiques par microtechniques, disponibles 24 heures sur 24

-  les examens des gaz du sang

  • la radiographie conventionnelle réalisée par un appareil mobile.
  • un échographe pour le nouveau-né disponible dans l’établissement.

Nouveau-nés concernés et pathologie néonatale correspondant aux soins de type 2A :

  • les nouveau-nés prématurés de 34 SA et plus ET
  • les nouveau-nés de PN de 1600 g et plus
  • les prématurés transférés secondairement (transfert descendant) avec âge corrigé > 33 SA et un poids > 1600 g
  • le syndrome de détresse respiratoire modérée transitoire nécessitant la diffusion passive avec FiO2 < 30 % (pour SaO2 entre 90 et 95 %)
  • les nouveau-nés atteints d’apnée
  • les nouveau-nés suspects d’infection ou infectés et asymptomatiques
  • les nouveau-nés ayant présenté une anoxo-ischémie et cliniquement normaux
  • les nouveau-nés surveillés en raison d’une pathologie ou d’un traitement maternel particulier (bêtabloquants, barbituriques…)
  • les nouveau-nés ictériques ne nécessitant pas d’exsanguino-transfusion
  • les nouveau-nés ayant des difficultés d’alimentation (fente labiopalatine, trisomie 21…)
  • les nouveau-nés ayant une hypocalcémie ou une hypoglycémie avec supplémentation IV (dont les enfants de mère avec diabète gestationnel)
  • les syndromes de sevrage nécessitant la morphine
  • les nouveau-nés nécessitant une transfusion
  • les nouveau-nés en sevrage de nutrition parentérale sur cathéter périphérique
Références : Les types de soins en néonatalogie dans le Réseau « Sécurité Naissance ». 
Proposition de référentiel. Rédaction : B. BRANGER, C. FLAMANT, septembre 2011. 
Site : www.Réseau – Naissance.fr

Le dépistage des nouveau-nés

Tous les nouveau-nés bénéficient d’une évaluation de l’audition lors de leur séjour en maternité.

Le test de dépistage national est également pratiqué au regard des maladies suivantes : mucoviscidose, phénylcétonurie, hypothyroïdie congénitale, hyperplasie congénitale des surrénales, et éventuellement drépanocytose.
Ce test est pratiqué à 3 jours de vie. Un seul prélèvement sanguin permet la recherche de ces maladies.

Consultation et rendez-vous

Les pédiatres de la clinique Jules Verne ont tous une activité de consultations ciblées.

Ils peuvent recevoir en consultation :

  • des nouveau-nés qui nécessitent une surveillance spécifique, mais seulement sur proposition de l’équipe pédiatrique,
  • des enfants vulnérables nécessitant un suivi neurologique (prématurés, petits poids de naissance, naissances difficiles), dans le cadre du partenariat de la clinique avec le Réseau Sécurité Naissance (Naître et Grandir Ensemble en pays de Loire),
  • mais aussi en ante natal, sur le conseil de leur gynécologue obstétricien ou de leur sage femmes, des femmes enceintes ou des parents en attente d’un enfant, pour des informations ou des avis sur la prise en charge néonatale de leur bébé,
  • un des pédiatres effectue aussi des consultations spécifiques d’endocrinologie, en lien avec le service d’endocrinologie du CHU de Nantes.

La secrétaire de pédiatrie vous accueille :

  • par téléphone au  02 51 17 17 42 / Fax   02 51 17 19 89
  • aux horaires suivants :

Lundi  8h30 – 13h  – 13h45 – 17 h30

Mardi  8h30 – 13h  – 13h45 – 17h

Mercredi  8h30 – 13h  – 13h45 – 17h

Jeudi  8h30 – 13h  – 13h45 – 17h

Vendredi  8h30 – 12h30

L’entrée des consultations

Les consultations se déroulent au sein de la Maison de la naissance – Maternité de la Clinique Jules Verne : entrée 9.

Cliquez ICI pour consulter le plan.