Vous êtes ici : Accueil Nouveauté Des petites pieuvres pour le bien-être des nouveau-nés en néonatologie

Des petites pieuvres pour le bien-être des nouveau-nés en néonatologie

Le principe
« Nous crochetons des pieuvres pour les bébés fragiles, prématurés… accueillis dès leurs premiers jours dans des couveuses. Nos pieuvres* ont des tentacules que bébé attrape et cela le rassure, il est calme et ne tire plus sur les sondes.»
Tout est dit ou presque avec ces quelques mots de Jacqueline Vandrebeck, « l’importatrice » de ce projet en France il y a déjà quelques années.
Les pieuvres sont crochetées et collectées ensuite par des ambassadeurs qui vérifient qu’elles respectent pleinement un cahier des charges strict. Les pieuvres sont emballées individuellement avec un petit mot pour chaque parent. Chacun s’engage bénévolement dans cette aventure !

Mais qui a eu cette belle idée ?
« Je n’ai rien inventé, ça vient du Danemark » précise Jacqueline Vandrebeck. Elle est tout de même celle qui a amené en France et en Belgique ces petites pieuvres de coton. « C’est une dame qui a crocheté une pieuvre et qui l’a mis dans la couveuse de son propre bébé prématuré. Elle a constaté que ça le calmait, qu’il jouait avec les tentacules au lieu d’essayer d’arracher les sondes et les tuyaux. En trois mois de temps, plein d’hôpitaux se sont mis à utiliser ce principe au Danemark, puis en Suède. Puis des bénévoles se sont mis à crocheter aux Pays-Bas. »
Vous pouvez obtenir davantage d’information sur http://petitepieuvresensationcocon.weebly.com/

Les professionnels du service néonat de la Maison de la naissance s’engagent
Au sein du service de néonatalogie de la Maison de la naissance des petites brassières et bonnets sont déjà offerts, depuis plusieurs années, aux bébés accueillis dans l’unité. Les équipes ont chois aujourd’hui de s’engager aux côtés des Petites pieuvres pour adoucir les premiers jours des nouveau-nés !

Le secret de ces petites pieuvres
Le bébé est plus calme car son réflexe d’agrippement est assouvi en s’accrochant aux tentacules de la pieuvre qui lui rappellent le cordon ombilical de sa maman. Sa fréquence cardiaque et son stress en sont diminués. Il cesse alors de tirer sur les sondes et tuyaux et évite ainsi d’arracher sa sonde naso-gastrique.Un plaisir partagé, de la douceur offerte pour les bébés, leurs parents mais aussi les professionnels du service.

Vous voulez aider ce collectif et crocheter pour ce beau projet ?
Cliquez ici pour trouvez le modèle.
http://petitepieuvresensationcocon.weebly.com/uploads/3/2/3/4/32341959/ppsc_modele_de_base.pdf

*Bien entendu, les parents sont avertis qu’ils ne doivent, en aucun cas, laisser sans surveillance leur bébé avec sa petite pieuvre.